Keitelman Gallery

A Bridge between Modern and Contemporary

La Keitelman Gallery est fondée en 1981 à Bruxelles (Sablon) par Maurice Keitelman.

Très vite, elle se distingue par son programme d'expositions où figurent des grands noms de l'art américain comme Alexander Calder, Barbara Kruger, Roy Lichtenstein, Robert Mangold, Robert Rauschenberg, Sol LeWitt. C'est une des rares galeries belges à avoir réalisé une exposition avec Nam June Paik, en 1990, du vivant de l'artiste. Comme elle sera la première à exposer l'art graffiti en Belgique avec des artistes comme Jean-Michel Basquiat ou Keith Haring.

Avi Keitelman rejoint la galerie en 1991. En 1993, la galerie participe à la prestigieuse foire d'art de Maastricht, la TEFAF, qu'elle n'a plus quittée depuis. Elle est également présente dans d'autres foires internationales.

Depuis cette période, son activité se concentre principalement sur la recherche d'œuvres majeures et historiques d'artistes du XXe siècle, tels que Jean Arp, Josef Albers, Marcel Broodthaers, Salvador Dalí , Jean Dubuffet, James Ensor, Max Ernst, Lucio Fontana, Yves Klein, Fernand Khnopff, René Magritte, Joan Miró, Pablo Picasso.

Sa clientèle compte des musées comme le Metropolitan Museum et le MoMA de New York, l'Art Institute de Chicago, ainsi que le Musée d'Orsay et le Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris.

En 2009, Avi et Valérie Keitelman reprennent la direction de la galerie et inaugurent un nouvel espace — Rue Van Eyck 44 à Bruxelles.

Avi Keitelman, Valérie Palacios Keitelman

Renouant avec la programmation d'expositions, la galerie propose un ambitieux programme où l'art moderne et contemporain se rencontrent. Elle collabore activement avec des artistes internationaux comme Claude Cortinovis, Mounir Fatmi, Ron Gilad, Gabriele Di Matteo, Gal Weinstein. La galerie fonde son approche sur une connaissance de l'histoire de l'art et d'un éclectisme stimulant.

La galerie continue de collaborer avec des institutions internationales pour le prêt d'œuvres lors d'exposition, telles que celles de la rétrospective Magritte A to Z à la Tate Liverpool et l'Albertina à Vienne en 2011, l'exposition Magritte Mystery of the Ordinary 1926-1938 au MoMA de New York, à l'Art Institute de Chicago et au Menil Collection à Houston en 2013-2014, ou bien de Lisette Model au Jeu de Paume à Paris en 2009-2010.

La Keitelman Gallery poursuit son travail d'accompagnement dans l'acquisition, l'expertise ou la vente d'œuvres — moderne et contemporaine —, valorisant aussi bien les intérêts artistiques que financiers des collectionneurs privés et, ce, dans un souci d’excellence.